Au-delà de la nature mère: l`anatomie et de la physiologie de la reproduction

Video: Protégeons la nature !

La procréation assistée va au-delà des idées habituelles des gens sur la façon dont les humains font des bébés. Voici un aperçu de ce que les humains ont fait pour aider Mère Nature perpétuer l`espèce.

  • médicaments de fertilité: Utilisé pour traiter l`infertilité féminine, ces médicaments sont principalement utilisés pour stimuler l`ovulation. Le médicament le plus largement utilisé, clomifène (connu aux États-Unis sous le nom de marque Clomid), inhibe les récepteurs des œstrogènes dans l`hypothalamus, qui se traduit par l`hypophyse libérant plus des hormones nécessaires à l`ovulation. Les médecins ont aussi parfois prescrire des médicaments pour stimuler l`hypothalamus pour libérer des hormones appelées gonadotrophines, ou ils introduisent directement gonadotrophines, soit à partir de sources naturelles ou créées artificiellement. certaines études indiquer que Clomid pris en association avec de la vitamine E peut inverser partiellement oligospermie, ou l`infertilité masculine.

    Video: Cycle de la Vache (Pr. Christian Hanzen)

  • insémination intra-utérine (IIU): Plus populairement connu comme l`insémination artificielle, cette procédure utilise un long tube étroit pour placer le sperme directement dans l`utérus. Il est utilisé pour une multitude de raisons, y compris lorsque les femmes ont des cicatrices ou des défauts du col, ou lorsque le nombre de spermatozoïdes ou la motilité rend l`insémination naturelle peu susceptible de conduire à une grossesse.

  • La fécondation in vitro (FIV): Cela signifie simplement que la fécondation se produit en dehors du corps. Connue comme la technologie de reproduction assistée la plus efficace, ou ART, cette longue procédure a porté le terme impropre de « bébés éprouvette ». Au lieu d`un tube à essai, la fécondation a lieu dans une boîte de Petri plat. FIV commence par des médicaments de fertilité pour stimuler les ovaires à produire plusieurs ovules. Quand les œufs arrivent à maturité, ils sont « récoltés » par les ovaires et mélangés avec du sperme. Après trois à cinq jours, un ou plusieurs des blastocystes résultants sont transférés dans l`utérus.

  • transfert intratubaire de zygotes (ZIFT): Aussi connu comme le transfert d`embryons tubaire, cette procédure est similaire à la fécondation in vitro, mais le zygote est transféré plus tôt et dans le tube Fallope au lieu de l`utérus.

  • Gamète transfert tubaire (GIFT): Les œufs et les spermatozoïdes sont collectés artificiellement, comme la fécondation in vitro, mais dans ce cas, les ovules et les spermatozoïdes récoltés sont placés ensemble dans le tube Fallope au lieu d`une boîte de Petri, de sorte que la fécondation a lieu à l`intérieur du corps.

  • injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI): Les étapes habituelles de FIV sont suivies, et les œufs sont récoltés, mais au lieu d`être mélangé dans une boîte de Petri, un seul spermatozoïde est injecté dans chaque ovule mature avant que les blastocystes sont transmises, soit dans l`utérus ou la trompe de Fallope. Cette option peut être utilisée quand il y a un très faible nombre de spermatozoïdes, quand il y a des problèmes avec la mobilité, ou si le sperme doit être collecté directement des testicules ou de l`épididyme.

Outre les interventions techniques, la procréation médicalement assistée peut également impliquer l`utilisation des dons d`ovules d`une autre femme, un don de sperme ou d`embryons congelés créés au cours des cycles de fécondation in vitro antérieures d`un couple ou donnés par un couple sans rapport. Ces options sont parfois choisies si un couple porte une maladie génétique qui pourrait être transmise à un bébé, si une femme a des œufs plus âgés, ou si elle ne peut ovuler.

Articles connexes