Votre carnet de sprint scrum

Le carnet de commandes de sprint est créé dans la séance de planification de sprint Scrum et la liste ordonnée des exigences et des tâches nécessaires pour atteindre l`objectif de sprint. Un carnet de sprint peut contenir les informations suivantes:

  • L`objectif de sprint et dates

  • Une liste hiérarchisée des besoins (par exemple, des histoires d`utilisateurs) à développer dans le sprint

  • L`effort estimé (qui est, points d`histoire) nécessaires pour développer chaque exigence

  • Les tâches requises pour développer chaque exigence

  • Les heures estimées pour chaque tâche (si nécessaire)

  • Un tableau burndown pour afficher l`état du travail développé dans le sprint

Le graphique burndown est généré à partir du carnet de sprint. Le carnet de sprint doit être mis à jour tous les jours, et que l`équipe de développement peut le faire. A la fin de chaque jour, chaque développeur met à jour leur tâche (que ce soit sur une carte 3 × 5, sur une feuille de calcul ou dans un outil électronique) en saisissant le numéro de restant heures (ne pas le nombre d`heures réalisées) qui sont laissés pour compléter la tâche. C`est tout. Un nombre. Il faut quelques secondes et les résultats sont précieux.

Un carnet de sprint - un artefact scrum clé.
Un carnet de sprint - un artefact scrum clé.

Le tableau burndown de sprint est un radiateur d`information qui montre tous ceux qui veulent connaître l`état du sprint. graphiques Burndown sont générées automatiquement en tant que membres de l`équipe de développement sont mis à jour la quantité de temps restant sur leur une tâche active à la fin de chaque jour. (Vous pouvez télécharger un carnet de sprint et modèle de graphique burndown.)

Le graphique burndown indique la quantité de temps restant pour la somme de toutes les exigences du carnet de sprint. Par rapport à la ligne de tendance, il offre un niveau quotidien de détail d`état pour une équipe Scrum que vous ne pouvez pas obtenir avec des techniques traditionnelles de gestion de projet.

Capacité de retard

Quelle est la capacité est vraiment un jour? Si vous cherchez le nombre d`heures par jour qu`un membre de l`équipe de développement sera effectivement en mesure de consacrer à son emploi principal - développement! - permettre à moins de huit. Chaque organisation a une certaine quantité de frais généraux. Je trouve que pour la plupart des organisations, quelque part entre cinq et sept heures est une journée de travail effectif normal.

Une moyenne de 16 heures par semaine sont gaspillés sur des objectifs peu clairs, une mauvaise communication de l`équipe et des réunions inefficaces.

Quelle est la capacité est vraiment dans un sprint? Dans un sprint d`une semaine, les équipes Scrum passeront jusqu`à deux heures dans la planification de sprint, jusqu`à une heure en revue de sprint, et jusqu`à 45 minutes dans une rétrospective de sprint. C`est environ quatre heures dans les réunions de sprint. (Avez-vous d`utiliser toutes les quatre heures? Non. Pouvez-vous aller au-dessus de la limite pour une réunion donnée? Non.)

Cela représente quatre des cinq épreuves (Scrum à 15 minutes par jour scrum aura pas d`impact le temps de développement maximum), mais ne pas oublier le raffinement du backlog de produit. Les équipes de développement, en moyenne, passer 10 pour cent de leur temps chaque sprint dans les activités de raffinement de backlog de produit. Cela se traduit par environ trois à quatre heures dans un sprint d`une semaine.

Ainsi, pour un sprint d`une semaine, chaque développeur passera entre sept et huit heures dans les épreuves de sprint, qui se charge d`une journée complète de travail pour une organisation efficace et d`un jour et demi pour une organisation moins efficace.

Y at-il tampon Scrum? Bien sûr, il est. Considérer qu`une équipe de développement dispose de 165 heures à leur disposition pour un sprint. Ils ne devraient pas prendre 164 heures sous l`hypothèse fausse que tout va aller exactement selon le plan. Tampon varie d`une équipe à l`équipe, mais la rendre transparente.

Ainsi, la capacité d`un développeur pour un sprint d`une semaine serait entre 18 et 27 heures, selon la journée de travail efficace établie de l`organisation. Prenez cela en considération lors de l`identification de la capacité d`une équipe de développement lors de la planification du sprint. Cela suppose que pas payé les vacances, les vacances, ou autre congé est prévu qui gardera les développeurs de se développer.

Qui a dit scrum est rudderless? Vous ne pouvez pas obtenir beaucoup plus disciplinés que cela.

Quel impact incroyable ayant un scrum master dédié et efficace signifie la capacité d`une équipe de développement. En supprimant les obstacles organisationnels (drag) qui maintiennent journées de travail efficaces d`augmenter de cinq à sept heures, l`impact peut ajouter jusqu`à un neuf autres dans une heures de travail sprint d`une semaine par développeur. Pour une équipe de développement de sept, qui est une augmentation potentielle de l`efficacité de 63 heures. maîtres Scrum ajouter de la valeur.

Que se passe-si à la fin de la planification de sprint, l`équipe de développement estime que le nombre d`heures estimées pour leurs tâches à partir du carnet de sprint est plus que leur capacité? Ont-ils courber l`échine et des heures supplémentaires? Non, le propriétaire du produit a une décision à prendre: Quels sont les points backlog sprint sera ramené au carnet de produit pour obtenir le nombre d`heures ci-dessous la capacité de l`équipe de développement?

La valeur du processus de planification itérative est facilement visible dans la planification de sprint. Au moment où le travail à faire est décrit et ventilé au niveau des tâches, vous avez fait d`une manière qui minimise les pertes de temps et maximise la valeur commerciale et le retour sur investissement. En effet, la feuille de route de la valeur, de l`énoncé de vision tout le chemin jusqu`au niveau du sprint, a permis la priorisation continue et élaboration progressive des seuls les plus importants éléments de backlog de produit.

Le travail du carnet de sprint

Les équipes de développement sont distraits et éteignent la cible en faisant quelques erreurs courantes. Suivez ces pratiques pour contrer ces erreurs lorsque vous travaillez avec le carnet de sprint:

  • Assurez-vous que les exigences sont réparties en tâches qui reflètent avec précision et complètement votre définition de faire.

    Le propriétaire du produit ne doit pas accepter une exigence jusqu`à ce qu`il satisfasse complètement la définition de sprint de faire.

  • L`équipe de développement travaille idéalement sur une seule exigence à la fois et complète cette exigence avant de commencer une autre. C`est appelé fourmillement.

    Essaim peut être accompli par des activités telles que

  • Chaque membre de l`équipe de travail sur les tâches individuelles liées à la même exigence

  • Jumelage deux personnes sur une tâche pour assurer la qualité

  • les membres de l`équipe shadowing l`autre pour augmenter la transversalité

    Alors que les équipes de développement fourmillent autour d`une exigence à la fois, ce qui assure la transversalité et que chaque sprint aura quelque chose de concret accompli à sa fin.

  • Chaque exigence doit être pleinement développé, testé, intégré et accepté par le propriétaire du produit avant de passer à la prochaine exigence.

  • Ne pas assigner des tâches multiples aux membres de l`équipe de développement individuel.

    Chaque jour, l`équipe de développement coordonne les priorités et décide qui fera quoi. Un développeur ne doit travailler sur une tâche à la fois jusqu`à ce que la tâche soit complètement fait. Ceci est appelé mécanisme de traction. Ne pas retomber dans la méthode traditionnelle d`un gestionnaire assigner des tâches aux membres de l`équipe.

Grouillant sur les exigences découle du concept maigre de travail dans les limites de progrès (WIP). Quand une équipe de développement a beaucoup de travaux en cours, il retarde prendre les mesures nécessaires pour finaliser ce travail et arrière-charges correction d`émission. Votre limite WIP devrait idéalement être qu`une seule exigence à la fois pour l`équipe de développement et une seule tâche à la fois par développeur. L`équipe de développement trouve généralement que leurs tâches se terminés plus tôt que s`ils les avaient commencé en même temps. Avoir une seule exigence « ouverte » à la fois est aussi un moyen efficace d`exposer les goulots d`étranglement, qui peuvent ensuite être traités et corrigés pour un débit plus rapide.

priorisation Sprint

Chaque sprint a son propre cycle de vie. Au sein de chaque sprint, chaque exigence a son propre cycle de vie des priorités et, aussi. Chaque exigence et la tâche sont développés, testés, intégrés et approuvés avant de passer à l`élément suivant dont la priorité. Voir la figure ci-dessous pour une représentation de cela.

Priorisation dans un sprint.
Priorisation dans un sprint.

Les éléments du backlog de sprint sont la priorité du plus haut au plus bas et développés dans cet ordre. Une seule exigence est travaillé à la fois par l`équipe de développement. Lorsque cette exigence est terminée, ils se déplacent à une nouvelle plus haute priorité plutôt que de choisir un plus bas sur la liste qui pourrait être plus facile ou plus intéressant.

Articles connexes